fbpx
Mille et une perruques, pour garder la tête haute face à la maladie

Mille et une perruques, pour garder la tête haute face à la maladie

Isabelle est prothésiste capillaire depuis plus de 25 ans et a lancé avec Alexie le site 1001Perruques.com. Dans cet article, elle explique son travail, qui mêle souci esthétique et acceptation de la perte des cheveux.

Les clientes viennent en général pour la première fois, à cause d’un cancer, parce qu’elles ont entendu parler de « 1001 perruques » à l’hôpital, ou à travers une association.

Coiffeuse de formation, elle a longtemps travaillé exclusivement à domicile. «  C’est plus facile, car la famille est présente. Se montrer tête nue, c’est vraiment faire entrer dans son intimité. Même si certaines ne veulent pas que leurs compagnons les voient sans leurs cheveux.  » La perte de cheveux, un drame de femmes ? «  Ne croyez pas que les hommes le vivent mieux. J’ai déjà eu un monsieur qui ne voulait pas aller sans cheveux à un anniversaire.  » Ils représentent un à deux clients sur dix.

https://tinyurl.com/hs6leyw

Back to Top
error

Suivez-nous sur les réseaux :